Accueil du site > City guide > Informations générales > Histoire

Histoire Histoire

Encore connue sous le nom de Koutonou (au fleuve de la mort en langue Fon), c’est la plus grande ville du Bénin. A l’origine zone marécageuse habitée par des pêcheurs, et territoire sous contrôle du royaume d’Abomey. Sa situation stratégique entre Ouidah (le port d’esclavage) et Porto-Novo, (le royaume concurrent) amène les rois d’Abomey, Glélè notamment à y poster des représentants afin de surveiller le commerce avec les européens. Il servira également comme port d’embarquement officieux des esclaves au milieu du XIX ème siècle, après l’abolition afin de contourner le port de Ouidah désormais surveillé.

Cotonou prendra son essor avec l’installation des français. A la faveur d’un traité signé avec le roi Glélè en mai 1668, la ville sera louée à la France pour 20 000 francs par an. Les français ont créé les premières voies et ont creusé en 1885, un canal coupant la ville en deux. Ce canal réalisé afin de faciliter l’accès à la mer à la Lagune de Porto-Novo (par le biais du Lac Nokoué).

A la mort du roi Glélè, son fils Béhanzin qui lui succède remet en cause l’accord passé avec les français. La France déclare alors la guère au roi d’Abomey et fit construire entre 1891 et 1893, un wharf pour faciliter le débarquement des troupes du Général Dodds nommé au commandement supérieur des établissements français situés sur la côte des esclaves. Le Wharf, passerelle métallique part de la côte et s’arrête au-delà de la zone de vagues (des reliques de cet ouvrage sont encore visibles aujourd’hui sur la plage à Cotonou). Ce sera le point de départ de la construction de bâtiments modernes et du chemin de fer à partir de Cotonou.

Après une farouche résistance des troupes du roi Béhanzin, la France gagne la guerre et annexe au Royaume d’Abomey, tous les territoires du nord et du sud qui sont sous son contrôle. La colonie du Dahomey sera ainsi créée en 1894 et placée sous l’autorité du gouverneur Victor Ballot. Cotonou en deviendra la ville de commerces et des affaire et Porto-Novo en sera la capitale.



écrit par Géraud
Visualiser au format PDF Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article

  • L’histoire de Cotonou

    11 novembre 2011 10:17, par thomas

    Article très intéressant, merci pour ces informations.
    lunettes de soleil

    lunettes de soleil

    Répondre à ce message

  • L’histoire de Cotonou

    12 novembre 2010 07:51, par Maria
    Bonjour, magnifique histoire que vous nous offrez ! Merci beaucoup je vous souhaite une bonne continuation, paix et amour à tout le monde :)

    Voir en ligne : Poker en ligne

    Répondre à ce message

  • L’histoire de Cotonou

    27 octobre 2010 21:24, par Klariz
    Hola ! Yo trabajo para un desarrollador web ! Y todos mis intereses, incluidos los de entretenimiento y conectado a la Internet !

    Voir en ligne : casino en ligne

    Répondre à ce message

  • L’histoire de Cotonou

    21 septembre 2010 12:12
    Merci pour cet sujet au contenu riche, et par la même occasion pour ce superbe site d’une grande qualité également. Je l’ajoute instannément à mes marques pages et je me fixe comme objectif d’en parler à mes amis. ***

    Répondre à ce message

  • L’histoire de Cotonou

    31 août 2009 13:22, par Mukadi
    Bonjour, je viens aupres de votre haute personnalité demander une aide aupres de votre bureaux de la police. En effet je suis victime d’un vole dans une entreprise International work que le siege des ce voleur au benin à parakou , le chef s’appele lantonhedjra, il mon trompé qu’ils ont une entreprise a faire voyagé les gens, ils ons démandé des argents et j’envoyé ; je aussi des preuves de billet d’envoi leur numero d’appareil est 00(2) 299 7762956 mais tompe l’adresse 6, Rue des Ambassades 01 BP 3562 Bénin (Cotonou) je conviance a votre service. veillez agréer, Monsieur mon plainte aupres de votre service, merci d’avance pour cette aide operé.

    Répondre à ce message