Top 5 des choses à faire à Bangkok

Bangkok a commencé comme un petit centre commercial et une communauté portuaire sur la rive ouest de la rivière Chao Phraya, il y a environ 200 ans. Aujourd’hui, alors que la ville est à la mode avec les temps modernes, la grandeur et la gloire de son passé illustre règnent toujours. Qu’il s’agisse de temples éblouissants, de palais spectaculaires, d’un marché flottant de renommée mondiale ou d’un Chinatown coloré, chacun de ces lieux célèbres a une histoire fascinante à raconter.

1. Wat Arun (le Temple de l’Aube)

L’impressionnante silhouette des flèches du Wat Arun est l’une des plus reconnues en Asie du Sud-est. Construit au cours de la première moitié du XIXe siècle dans le style ancien de Khmer, le stupa présentant un motif floral orné de porcelaine émaillée est magnifique. Outre sa beauté, le Wat Arun symbolise la naissance de la période Rattanakosin et la fondation de la nouvelle capitale après la chute d’Ayutthaya.

2. Le marché flottant

Pionnier de tous les marchés flottants, Damnoen Saduak continue d’offrir une expérience authentique malgré son atmosphère de plus en plus touristique. Imaginez des dizaines de chaloupes en bois flottantes, chacune chargée à ras bord de fruits, de légumes ou de fleurs frais de la ferme. Les vendeurs de nourriture remplissent leurs navires de chaudrons et de barbecues au charbon de bois, prêts à préparer sur demande un bol de « nouilles de bateau » ou de brochettes de fruits de mer.

3. Chinatown (Yaowarat)

Chinatown est une zone colorée, exotique et agréablement chaotique, regorgeant d’étals de marché et probablement de la plus forte concentration de magasins d’or de la ville. Lors des grandes manifestations comme le nouvel an chinois et le festival végétarien, le dynamisme et l’esprit de célébration se répandent comme une traînée de poudre dans la ville. Si vous êtes dans le coin, ne manquez pas l’occasion de voir Bangkok Chinatown dans son allure colorée.

4. Wat Pho

Le Wat Pho ne se limite pas au gigantesque Bouddha couché et au massage thaïlandais traditionnel. Wat Pho abrite une collection fascinante de peintures murales, d’inscriptions et de sculptures qui abordent divers sujets, allant de la guerre à l’astronomie en passant par l’archéologie. Le vaste complexe de temples contient un jardin paysager avec des sculptures en pierre, des stupas ornés de porcelaine émaillée, une boutique de souvenirs et le collège de médecine traditionnelle.

5. La rivière Chao Phraya et voies navigables

Au bord de la rivière, l’une des zones les plus pittoresques est le reflet d’une scène en perpétuelle mutation : taxis nautiques et barges de riz très chargées poussant vers le haut, sur fond de temples scintillants et d’hôtels de luxe. Les zones allant de Wat Arun à la forteresse de Phra Sumeru abritent certaines des plus anciennes colonies de Bangkok, en particulier Bangkok Noi et sa charmante ambiance de maisons sur pilotis au bord des voies navigables complexes.