Accueil du site > Actualités locales > Dormir à la station pour avoir quelques litres d’essence

Dormir à la station pour avoir quelques litres d’essence Dormir à la station pour avoir quelques litres d’essence

Il a très longtemps que les Béninois n’avaient plus autant souffert de l’essence. Depuis quelques jours, de longues files d’attente se composent devant les stations-services des grandes villes. La crise du carburant a renvoyé les consommateurs béninois dans les stations-services dont ils avaient perdu l’habitude à cause du Kpayo, l’essence de contrebande, frauduleusement importée du Nigeria voisin et vendue sans crainte au bord des rues. Le fait est que le carburant subventionné du Nigeria profitait également aux voisins du géant ouest-africain, et principalement le Bénin. La différence de prix entre les stations-services et l’essence Kpayo était de plus de 200 F Cfa et les consommateurs n’hésitaient pas. Mais la situation s’est inversée depuis que le gouvernement nigérian a décidé de supprimer ses subventions. Le prix du Kpayo a brutalement augmenté, atteignant parfois les 1000 F Cfa. À la station, elle coûte presque la moitié moins cher. De fait, les consommateurs ont naturellement retrouvé


écrit par Bertrand
Visualiser au format PDF Enregistrer au format PDF

Répondre à cet article