Le Colisée de Rome

Connu sous le nom d’amphithéâtre flavien, le Colisée romain est l’un des monuments les plus remarquables de la capitale. Chaque année, plus de 6 millions de personnes le visitent. Le Colisée est le symbole principal de Rome. C’est une construction imposante qui, avec près de 2000 ans d’histoire, vous ramènera dans le temps pour découvrir le mode de vie de l’empire romain.

La construction du Colisée a commencé en l’an 72 sous l’empire de Vespasien et s’est achevée en l’an 80 pendant le règne de l’empereur Titus. Une fois achevé, le Colisée est devenu le plus grand amphithéâtre romain, mesurant 188 mètres de long, 156 mètres de large et 57 mètres de hauteur.

Le Colisée dans l’Antiquité

Sous l’Empire romain et sous le slogan « Pain et cirques », le Colisée romain (connu à l’époque sous le nom d’Amphithéâtre Flavien) permettait à plus de 50 000 spectateurs de profiter de ses plus beaux spectacles. Les expositions d’animaux exotiques, les exécutions de prisonniers, les reconstitutions de batailles et les combats de gladiateurs ont diverti le peuple romain pendant des années.

Le Colisée est resté actif pendant plus de 500 ans. Les derniers jeux enregistrés de l’histoire ont été célébrés au VIe siècle. Depuis ce temps, le Colisée a subi des pillages, des tremblements de terre, et même des bombardements au cours de la Seconde Guerre mondiale. Faisant preuve d’un grand instinct de survie, le Colisée a été utilisé pendant des décennies comme entrepôt, église, cimetière, et même château pour la noblesse.

Le Colisée de nos jours

À l’heure actuelle, le Colisée est, avec la Cité du Vatican, la plus grande attraction touristique de Rome. Chaque année, 6 millions de touristes le visitent. Le 7 juillet 2007, le Colisée est devenu l’une des sept merveilles du monde moderne.

Afin d’éviter des files interminables pouvant vous coûter plusieurs heures, il est conseillé d’arriver tôt le matin ou d’acheter un billet d’entrée sur la colline du Palatin, car le nombre de personnes y est généralement réduit et que le coût d’entrée est combiné. Une autre façon d’éviter les files d’attente consiste à acheter le Roma Pass, une carte de réduction offrant une entrée gratuite au Colisée sans devoir faire la queue. Dans tous les cas, vous profiterez des merveilles de ce bâtiment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *