La Suède et la musique pop

D’Abba à Icona Pop, de Roxette à Robyn, la réputation de supériorité du peuple suédois remonte à plusieurs décennies et se poursuit de nos jours. Mais l’arrivée de Ace of Base a contribué à l’inauguration du « miracle musical suédois », une période allant d’environ 1990 à 2003, lorsque les exportations musicales suédoises ont atteint leur apogée économique. Un rapport publié en 1999 par le ministère suédois des Finances a révélé que le montant des redevances versées à la Suède par des marchés étrangers représentait le double du montant par habitant des Etats-Unis.

Selon d’autres rapports, la Suède est aujourd’hui le troisième exportateur mondial de musique derrière les Etats-Unis et le Royaume-Uni. En 2003, les exportations suédoises de musique ont commencé à décliner mais, dans les coulisses, le talent pop du pays est resté actif.

Les géographes économiques considèrent depuis longtemps la Suède comme l’un des premiers à adopter avec succès les nouvelles technologies et les nouveaux modèles économiques. Dans le cas de H & M et Ikea, les vêtements à la mode et abordables et les meubles bon marché ne sont pas exactement des innovations suédoises, mais ces deux sociétés sont devenues l’une des marques les plus célèbres de Suède. Cela va de même pour la musique pop.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *